COMMUNIQUÉ DE PRESSE

ASSEMBLÉE GENERALE EXTRAORDINAIRE DU 21 NOVEMBRE

Réaffirmant que ce sont les fondements même du projet City management qui sont contestés, les membres de l’Association « Super City management – NON MERCI !, réunis en assemblée générale extraordinaire en présence de 72 participants, mercredi 21 novembre, ont adopté à une écrasante majorité, le principe de lancer une initiative communale demandant l’abolition du règlement communal concernant « la promotion et le développement du commerce lausannois ».

Règlement, qui, rappelons-le, permet de prélever une taxe sur les commerçants au profit d’une Fondation dont les buts purement mercantiles vont à l’encontre de la dimension conviviale et de lien social propre aux commerces de proximités et qui confond les préoccupations d’un commerçant avec celle d’un manager.

L’Association garde l’espoir qu’une solution politique soit trouvée, elle ne lancera son initiative que si les circonstances l’y obligent.

Par ailleurs, à l’occasion de cette assemblée a été ratifiée la décision de son  comité de devenir une association de défense des intérêts des commerçants lausannois.

L’Association Super City management – NON MERCI !, forte de plus de 400 membres est donc aujourd’hui la plus grande association de commerçants de Lausanne. Elle entend défendre les intérêts des commerçants dans leurs rapports avec les autorités de la ville de Lausanne et face aux décisions prises par ces dernières.

En début de semaine prochaine l’Association déposera un recours collectif  contre la taxe auquel la majorité de ses membres ont d’ores et déjà adhéré.

Pour l’Association                                                Muriel Testuz

Lausanne, le 22 novembre 2007