COMMUNIQUE DE PRESSE

Madame, Monsieur,

Par la présente nous vous informons que nous avons écrit à M. Brélaz pour exiger une suspension de la taxation 2009.

Nous estimons que les conditions pour suspendre la taxation sont largement réunies.

Nous nous interrogeons sur le "bénéfice" qu'aurait Lausanne à maintenir cette taxe juste par principe, alors que les commerçants se battent plus que jamais pour leur survie, que la Fondation City management ne fait que tourner à vide et que sa gestion est d'un manque de transparence plus que douteux.

Copie de cette lettre a été également adressée aux chefs de groupes du Conseil communal.


Pour le comité
Muriel Testuz

Lausanne, le 11 mai 2009